jeudi 28 juillet 2016

Crinière grise : je vous dévoile tous mes secrets !

On se retrouve aujourd'hui pour un article qui devait arriver tôt ou tard ici : tous mes secrets pour une crinière grise ! Je reçois énormément de messages, tous les jours, concernant le gris : comment l'obtenir, comment en prendre soin et j'en passe... Ne pouvant pas répondre personnellement à tout le monde, je me suis dit qu'un post explicatif ne serait pas de trop.

Vous le savez, ma crinière, c'est important pour moi ! - Bon, dit comme ça, ça fait un peu superficielle, mais vous voyez ce que je veux dire - Pas de geste fait au hasard, ni de produit choisi n'importe comment, tout est réfléchi et calculé pour un résultat au top.
À noter, une fois de plus, que le top du top, surtout sans expérience, est d'aller chez un professionnel pour avoir un résultat parfait. Il est possible qu'il refuse de le faire en une fois mais je vous rassure, je ne suis pas devenue pastel et colorée dès la première fois. Il vaut mieux y aller doucement et garder des chevet en bonne santé, plutôt que d'avoir la couleur parfaite du premier coup sur des cheveux complètement morts.
Allez, je vous dévoile tout étape par étape !
♥︎ Étape n°1 : décolorer à blanc pour avoir une base parfaite.
C'est TRÈS important car votre base va définir le gris que vous aurez. Sachant qu'il peut vite tourner au vert, je vous conseille d''attendre, même quelques semaines, pour avoir cette fameuse base.
J'utilise une poudre bleue décolorante ainsi qu'un oxydant 30° vol. - sachant que je suis très brune de base - achetés chez un grossiste en coiffure.

♥︎ Étape n°2 : déjaunir un maximum, quitte à avoir des reflets lilas dans la crinière.
Une décoloration seule arrive rarement au platine du premier coup... Alors un coup de shampooing ou soin silver sur les cheveux est une étape à ne pas sauter ! Cela permet d'enlever le reflet jaune/orange du cheveux afin d'aller vers du platine. Cela n'abime pas, contrairement à la décoloration. Vous pouvez donc en abuser !
En général, j'utilise le Terre Bleu de chez Mulato, mais le silver de chez Bleach London fait aussi bien son job.

♥︎ Étape n°3 : colorer la crinière avec un blush gris acier.
On en vient au moment tant attendu ! Au début, je faisais mon gris avec un repigmentant de chez Mulato, mais les sous tons bleus qui ressortaient ne me plaisaient pas vraiment... Alors j'ai essayé le gris acier foncé de chez Eugène Perma et il fait très bien son job. En revanche, il faut le diluer un maximum, sinon les cheveux ressortent noirs... Oui oui. Même en faisant moitié soin/moitié blush, je me retrouve avec des cheveux trop foncés... Je pense qu'il faut donc faire 1/4 blush, 3/4 soin pour avoir un gris comme on en voit un peu partout en ce moment... Mais après, c'est comme chacun le sent ! Au final, le résultat foncé ne me dérange pas plus que ça, et cela me permet d'espacer les colorations.
Petit conseil : ne prenez PAS le blush gris acier clair. Je l'ai testé y a des années sur une crinière blanche et cela n'a rien changé du tout... Je me suis retrouvée avec la même couleur qu'avant la pose...
Sachez qu'il existe un gris acier moyen qui est peut-être plus simple à manipuler si vous souhaitez quelque chose de plus clair.
♥︎ Étape n°4 : prendre soin du gris avec un repigmentant noir.
Même si je n'utilise plus ce soin comme une coloration, il fait toujours partie de mon quotidien puisque dès que la couleur commence à dégorger un peu trop, je lui redonne un coup de pep's avec ! Bon, cela redonne quelque sous-tons bleus mais cela reste discret et permet de ne pas laisse son gris à l'abandon entre deux colorations.
Petite astuce : vous pouvez mélanger votre shampooing avec un peu de blush entre deux colorations pour pouvoir redonner un petit coup de neuf !

Vous savez donc tous mes secrets pour avoir un beau gris !

Un petit récapitulatif des produits à utiliser avec un lien direct ?

Et pour vous donner une idée de la façon dont ça dégorge, voici quelques photos !
Semaine 1

Semaine 2

Semaine 5

Semaine 8

Cela fonctionne parfaitement sur moi et pour rien au monde je changerais cette routine coloration tant elle me convient. J'espère que cet article aura permis de répondre à vos questions !

N'oubliez pas qu'il est préférable de le faire chez un professionnel, surtout si vous n'avez aucune expérience ! La décoloration n'est pas à minimiser, si vous brûlez votre bulbe, vous pouvez finir chauve à vie.

Pour savoir comment j'espace un maximum mes colorations, je vous invite à lire mon post sur le sujet, je vous y dévoile toutes mes petites astuces qui m'ont permis de passer d'un lavage quotidien à un shampooing tous les quatre jours, rien que ça !
Et pour répondre à vos questions un peu plus générales concernant la décoloration et les colorations pastels, je vous invite à lire ma FAQ !

On se donne rendez-vous dimanche pour un nouveau look sur le blog ! En attendant, on se retrouve dans les commentaires si vous avez d'autres questions sur la crinièère grise.

xo,













Les licornes n'ont plus de secret pour vous.

dimanche 24 juillet 2016

"To be yourself in a world that is constantly trying to make you something else is the greatest accomplishment" — Ralph Waldo Emerson

Ouiii, le grand jour est enfin arrivé : les looks sont de retour sur le blog ! Et attention, pas n'importe où, puisque je suis dans cette fameuse ville dont je vous parle depuis des mois : Bordeaux.
Comment vous dire que ce n'est que du bonheur, je ne regrette en aucun cas d'avoir quitté Lille. Et comment vous dire que j'ose ENFIN sortir avec mes robes, shorts et jupes sans avoir de mauvais regards - même si, malheureusement, nous sommes en France et que l'ouverture d'esprit reste restreinte, voire très restreinte ! - Je n'en sais rien, dans cette ville, j'ai l'impression que tout est possible, j'y suis bien et ça me manquait vraiment.

mercredi 20 juillet 2016

Les 3ans du blog ! (CONCOURS)


JONC PERSONNALISABLE ♥︎ COLLIER QUARTZ IRIDESCENT ♥︎ BOUCLES D'OREILLES LUNES 
BOUCLES D'OREILLES AVANT&ARRIÈRE

Je plaide coupable... L'anniversaire du blog était fin avril mais tout s'est enchainé tellement vite que j'ai... Oublié - et j'ai honte - Je me demande encore comment c'est possible mais c'est bien la réalité ! Mais malgré tout, je ne vous ai pas oublié, loin de là et je vous avais déjà préparé de quoi festoyer comme il se doit ! Seul problème, ce n'était pas encore 100% au point, alors j'ai tardé pour tout publier. MAIS, vaut mieux tard que jamais, non ?